une lectrice a gagné

       une lectrice a gagné Toute une journée...près de Mike

Quand j'ai réalisé que le télégramme que j'avais sous les yeux était signé : « Stéphanie », je n'en croyais pas mes yeux ! J'avais gagné une journée entière aux côtés de Mike Brant !

C'était trop beau pour vrai ... Puis, une lettre m'a confirmé l'heure du rendez-vous. Je devais être le samedi suivant à dix heure chez Mike...Tout cela était donc vrai et ne relevait en rien du mauvais gag !...

Puis, le jour « j » arrivé... Mike m'a ouvert sa porte comme s'il me connaissait de longue date. Ce « Bonjour Mariana... », Je m'en souviendrais toute ma vie. Pendant un instant, je lui ai trouvé quelque chose de changé. Cela a dû se voir car il m'a dit « Oh ! C'est ma barbe, j'envisage de tournée un western, c'est pour cela que je la laisse pousser ! »

Et nous avons pouffé de rire, comme deux enfants. Son appartement est très grand, mais on ne s'en aperçoit nullement, tant il est confortable...Chaque chose y semble calfeutrée dans une douce chaleur. En fait, cet appartement correspond à Mike et à ses chansons : tout y est doux...

Toutes les cinq minutes, le téléphone sonnait, Mike excédé, le débrancha. Cette journée, il ne la passait qu'avec moi. Je compris alors ce que devait être la vie de vedette... Il me montra le courrier de ses fans. Il y en avait tant que je ne savais par où commencer...

Comme j'aurais aimé pouvoir toujours rester ainsi à ses côtés, et l'aider dans son métier, répondre à toutes ces lettres qui s'amoncelaient ! Puis pendant peut-être trois heures, nous avons parlé de son métier, de ses goûts, de ses projets. Mike m'a montré tous les bibelots, tous les objets qui l'entourent et qu'il aime. A vrai dire je ne réalisais pas. J'étais chez « chez Mike Brant, l'idole »... mon idole... Il était là, plus beau encore que sur toutes les photos qui ornaient ma chambre et il me parlait...

Quand il sut que je ne savais ni jouer aux cartes, ni faire de réussites, Mike s'empressa de m'initier aux jeux les plus divers...Il s'assit près de moi et m'expliqua tous les « trucs » que doit connaître un bon joueur. Une fois même, nous jouions au poker et j'ai ... gagné ! Mais je soupçonne Mike d'avoir fait exprès de me laisser gagner... Puis, quand je me sentie assez décontractée, assez à l'aise j'osais lui avouer que ma grande envie : voir sa garde - robe. Il ne put s'empêcher de rire. Pour lui tout semblait couler de source. J'avais gagné son amitié. 

Vers les sept heures, Mike voulut me confectionner un dîner de son cru...Finalement, je réussis à le décider de me laisser faire... C'était trop merveilleux !... Ce soir là, je crois bien m'être surpassée.

Je n'ai jamais tellement aimé mon prénom, mais depuis ce samedi où Mike l'a prononcé de nombreuse fois, je l'aime et n'en changerais pour rien au monde... Notre dîner aux chandelles fut digne des plus beaux contes de fées. Malheureusement, il était déjà très tard et j'allais bientôt devoir rentrer chez moi. Mike le compris ; pendant cinq minutes il disparut dans sa chambre et en revint avec le plus beau cadeau du monde ! Mike m'offrait une petite bague d'or ciselé... Je restais sans voix...En me raccompagnant à la maison, il m'a embrassée, un baiser d'au revoir... j'étais triste que ce beau rêve se termine mais Mike m'a promis de venir me voir très bientôt...Je l'attends avec impatience.

5 votes. Moyenne 4.20 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×